Comment lire une histoire à un enfant qui ne sait pas lire !

Il est indispensable de lire des histoires aux enfants qui ne savent pas encore lire École.

C’est une preuve d’amour et d’attention et l’enfant le perçoit ainsi Coeur rouge.

L’histoire sert d’arbitre, d’ambassadeur, de référence, entre le monde et l’enfant.

Lecture aux enfants

Cette photo montre la bonne position, seulement l’adulte doit suivre du doigt sa lecture.

L’histoire choisie ne doit en aucun cas faire peur Diable. Cette règle est primordiale surtout au moment du coucher Malade.

L’enfant doit pouvoir voir les pages du livre Surpris, même si celui-ci ne contient aucune image.

Votre visage et celui de l’enfant doivent avoir la même direction Confiant un secret : les pages ouvertes du livre.

Suivre du doigt sa propre lecture…

Le lecteur doit indiquer à l’enfant le parcours de ses yeux avec le doigt Pointer vers le haut.

Le doigt du lecteur doit suivre la lecture Pointer vers le haut. Son doigt doit faire le travail oculaire habituel d’un lecteur : revenir en arrière, faire des petits sauts en avant, montrer les dessins Appareil photo.

Le ton de la lecture est primordial

Selon le moment de la journée, la lecture doit être un peu théâtrale Clignement d'œil, théâtrale, ou exagérément théâtrale Tire la langue. Avant le coucher, le ton doit être peu théâtrale,complice et intimiste.

Le lecteur doit absolument faire un effort d’élocution et de prononciation Rire à gorge déployée.

Il doit insister sur certaines syllabes Pouce levé identifiables facilement par l’enfant.

On peut se servir du mini manuel de lecture (à télécharger gratuitement en fin d’article) pour s’amuser phonétiquement avec les syllabes. Ce mini manuel réduit à une feuille A4, voire A5, doit toujours être à portée de la main pour les apprentis lecteurs.

shutterstock_141107008-1

Une syllabe par ci, une syllabe par là, etc.

Le mini manuel de lecture proposé gratuitement sur ce blog peut même servir de marque-page.

Aimer lire fait aimer lire

Si vous aimez lire des histoires à vos enfants, voire à vos élèves, ils aimeront lire.

Faire sortir d’un livre des émotions porte en soi une magie extraordinaire ÉcoleRire.

Toujours conclure par une petite discussion

Ne pas interrompre les commentaires spontanés d’un enfant qui ne sait pas encore lire seul et à qui on lit une histoire.

Il faut toujours finir une lecture par un petit dialogue qui soit en rapport ou non avec l’histoire Accolade gauche Accolade droite. L’histoire doit être le commencement de quelque chose, éventuellement des rêves de la nuit… Une histoire ne doit jamais être présentée comme une fin, voire un avis de non recevoir Coeur brisé.

Il n’est bien sûr pas interdit de lire des histoires à un enfant qui sait lire, c’est toujours un moment de partage… Coeur rouge

Bientôt, sur ce blog, vous aurez une histoire à télécharger, inventée par mes soins, que je vous lirez en podcast Appelez-moi.

Vous avez un enfant qui ne sait pas encore lire : téléchargez gratuitement le mini manuel de lecture. Il est un jeu d’enfant… Clignement d'œil

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.